8 mai 1945: Une amitié indéfectible lie la France aux Etats-Unis et au Canada.

By Julien Balkany on May 8, 2012

 

En ce 8 mai, jour de souvenir de la capitulation allemande, je veux rappeler les liens indéfectibles qui unissent les Etats-Unis, le > Canada et la France. Le 8 mai 1945, ce sont quatre hommes, dont > l’Américain Carl Andrew Spaatz et le Français Jean de Lattre de  Tassigny, qui signèrent le traité de reddition allemand. Cette > victoire des forces alliées, fruit d’une amitié sans précédent, a  forgé le monde tel que nous connaissons aujourd’hui.

Cette alliance ne s’est pas dissoute ni diluée depuis, avec la  création le 24 octobre 1945 de l’Organisation des Nations-Unies. Depuis, la France et les Etats-Unis siègent côte-à-côte au sein du Conseil de sécurité de l'ONU où et défendent ensemble les grandes  orientations de la politique de maintien de la paix dans le monde,  envoyant par exemple une mission d’observateurs internationaux en  Syrie pour tenter de mettre fin au massacres perpétrés par Bachar el-Assad sur sa propre population.

Cette coopération en matière de politique étrangère et militaire se  concrétise au sein de nombreuses autres organisations internationales,  comme l’OTAN, fondée le 4 avril 1949, à partir de la volonté de la France, du Canada et des États-Unis.

Ces liens forts d’amitié sont pour beaucoup dans la forte présence des  Français sur le continent américain – une présence en constante  augmentation, pour poursuivre une partie de leurs études, pour entreprendre, souvent dans des conditions difficiles, pour essayer de  réaliser leur rêve américain. Les très nombreux programmes d’échanges entre les universités américaines ou canadiennes et françaises, ainsi que le fait que les étudiants français n’aient jamais été aussi  nombreux aux Etats-Unis démontrent que les liens qui unissent nos pays  sont plus forts que jamais.

Cette amitié, je souhaite en être le garant, en incarnant ce trait  d’union occidental qui permettra de protéger et d’approfondir les  relations transatlantiques, si je suis élu à l'Assemblée nationale les 2 et 16 juin prochains. Je serai ce nouvel élu de proximité et de  terrain, qui mettra en œuvre cette diplomatie parlementaire adaptée et  complémentaire que j'appelle de mes vœux.

(Julien BALKANY est candidat aux élections législatives de juin 2012 dans la circonscription des Français d'Amérique du Nord.)

 

Comments

Please login to post comments.


Editorial Staff

Beryl P. Wajsman

Redacteur en chef et Editeur

Alan Hustak

Senior Editor

Daniel Laprès

Redacteur-adjoint

Brigitte Garceau

Contributing Editor

Robert J. Galbraith

Photojournaliste

Roy Piberberg

Editorial Artwork

Mike Medeiros

Copy and Translation

Val Prudnikov

IT Director and Web Design

Editorial Contributors
La Patrie