Le Monde a Changé - 9/11 - Ten Years Later

By Éric Duhaime on October 26, 2011

Où étiez-vous à 10h38 le 11 septembre 2001? On s’en souvient tous. J’étais dans mon bureau dans l’édifice du Centre du Parlement canadien à Ottawa. Quelques minutes plus tard, la sécurité faisait évacuer le building. On courait sur la rue Wellington, en panique, devant la Tour de la Paix, comme si un avion allait nous tomber aussi sur la tête.

Ce n’est pas les deux tours du World Trade Center de New York qu’Al-Qaïda a attaquées ce jour-là, mais plutôt notre démocratie, nos valeurs et notre mode de vie occidental. Cette véritable déclaration de guerre bouleversera chacun de nos parcours.

FINI LA NAIVETÉ

Sur la scène politique canadienne et québécoise, le 11 septembre marquera la fin de l’hégémonie du multiculturalisme  et contribuera à déclencher la crise des accommodements raisonnables quelques années plus tard.

Personnellement, cette catastrophe m’interpela au point de concentrer mon attention sur le monde arabo-musulman et même d’y habiter quelques années afin de contribuer à la démocratisation de la dernière grande civilisation de notre planète à ne pas vivre en démocratie.

Pour d’autres, le réveil sera encore plus brutal. À titre d’exemple, un ami conseiller politique d’un important ministre du gouvernement canadien au moment des attentats historiques, en arrivera non seulement à quitter sa famille politique du Parti libéral du Canada mais à la combattre avec l’enthousiasme du récent converti comme plusieurs autres néo-conservateurs.

Le 11 septembre nous fera prendre conscience de la menace de l’islam radical. Il nous a guéris de notre grande naïveté à l’égard du monde arabo-musulman. Convaincus que le modèle démocratique libéral poursuivrait sa grande marche dans toutes les régions du monde, nous découvrions avec effroi que des radicaux aspiraient plutôt à le soumettre à un régime totalitaire au nom de l’Islam.

LEÇONS APPRISES

Si on se scandalise judicieusement aujourd’hui devant une enseignante de Jonquière qui manque de jugement au point de faire porter le voile islamique à ses élèves dans un cours d’éthique et de culture religieuse, c’est notamment grâce à cette prise de conscience.

Mise à part la complaisance d’une certaine gauche avec l’islamisme, les événements malheureux dont nous commémorons aujourd’hui le dixième anniversaire nous solidariserons aussi avec les femmes brimées et abusées dans le monde arabo-musulman, avec les gays et lesbiennes systématiquement discriminés ou même exécutés, avec les coptes, les juifs ou les chrétiens qui sont sur la ligne de front, avec les jeunes progressistes et autres réformateurs démocratiques, avec tous les dissidents aux régimes despotiques de la région qui alimentent l’extrémisme islamique.

Le 11 septembre marquera aussi le début de grossières et couteuses erreurs. Pressée d’agir et de riposter, l’Amérique blessée se lancera, avec ses alliés traditionnels, dans des guerres inefficaces au Moyen-Orient  et imposera, ici, des mesures de sécurités parfois excessives. L’incapacité fréquente de distinguer les musulmans des isalmistes témoignera également de notre ignorance des réalités du monde musulman.

Faut croire que le 11 septembre n’a pas encore fini de bouleverser le monde et que nous avons encore des leçons à tirer de ce douloureux traumatisme.

Comments

Please login to post comments.


Editorial Staff

Beryl P. Wajsman

Redacteur en chef et Editeur

Alan Hustak

Senior Editor

Daniel Laprès

Redacteur-adjoint

Brigitte Garceau

Contributing Editor

Robert J. Galbraith

Photojournaliste

Roy Piberberg

Editorial Artwork

Mike Medeiros

Copy and Translation

Val Prudnikov

IT Director and Web Design

Editorial Contributors
La Patrie