Déclaration du chef libéral Bob Rae / Statement by Liberal Leader Bob Rae

By Bob Rae on March 11, 2012

Statement by Liberal Leader Bob Rae Criticizing Israeli Apartheid Week


OTTAWA- Liberal Leader Bob Rae made the following statement criticizing Israeli Apartheid Week:

"Israeli Apartheid Week continues to defy logic and the cause of social justice. We expect students to engage with issues of injustice, equality, and respect for international law, and we encourage respectful dialogue on these topics on university campuses. It is therefore difficult to understand why this year the focus continues to be on Israel, rather than on the appalling massacres and human rights violations that have reached intolerable heights in countries such as Syria and Iran.

In Syria, the Assad regime continues to shell its own people indiscriminately, adding daily to the death toll that has surpassed 8000 victims so far, yet claiming that a majority of citizens exercised their democratic right and approved a new constitution as tanks terrorize the streets.

In Iran, the imprisonment and silencing of all opposition in the lead-up to the Iranian election last week involved arrests, beatings, torture, kidnappings, and an abhorrent execution binge that took the lives of more than 60 people in January 2012 alone.

Yet the organizers of Israeli Apartheid Week choose to ignore these atrocities. The failure to stand up for any other oppressed people or injustice undermines the supposed social justice underpinnings of Israeli Apartheid Week. Rather than singling out and demonizing one country, we should be encouraging students to come together and engage in constructive dialogue about peace and democratic reform in a Middle East that is transforming before our eyes."

 

Déclaration du chef libéral Bob Rae critiquant la semaine contre l'apartheid israélien 

OTTAWA - Le chef libéral Bob Rae a fait la déclaration suivante critiquant la semaine contre l'apartheid israélien :

« La semaine contre l'apartheid israéliencontinue de défier la logique et la cause de la justice sociale. Nous nous attendons à ce que les étudiants luttent contre l'injustice et défendent l'égalité et le respect du droit international, et nous encourageons tout dialogue respectueux à ce propos sur les campus universitaires. Nous avons donc du mal à comprendre pourquoi, cette année, ces discussions restent centrées sur Israël, plutôt que sur les massacres épouvantables et les violations des droits de la personne qui ont atteint un paroxysme intolérable dans des pays comme la Syrie et l'Iran.  

En Syrie, le régime Assad ne cesse de faire pleuvoir des bombes sur son propre peuple sans discrimination aucune, ajoutant chaque jour de nouvelles victimes au nombre des morts qui, jusqu'ici, sont déjà plus de 8 000, et ce, tout en prétendant que la majorité de la population a exercé son droit de vote démocratique et a approuvé une nouvelle constitution pendant que des chars d'assaut ratissent les rues. 

En Iran, l'emprisonnement de tous les opposants ainsi réduits au silence pendant la période précédant les élections de la semaine dernière s'est accompagné d'une vague d'arrestations, de tabassages, de tortures, d'enlèvements et d'exécutions sordides qui ont fait plus de 60 victimes rien qu'au cours de janvier 2012.

Et pourtant, les organisateurs de la semaine contre l'apartheid israélien préfèrent fermer les yeux sur ces atrocités. Le fait de ne pas se porter à la défense d'autres populations opprimées ou d'ignorer d'autres injustices contredit le fondement même de la semaine contre l'apartheid israélienqui est la défense de la justice sociale. Plutôt que de pointer du doigt et de diaboliser un seul pays, nous devrions encourager les étudiants à se rassembler et à engager un dialogue constructif sur la paix et la réforme démocratique au Moyen-Orient, une région qui se transforme sous nos yeux. »

 

Comments

Please login to post comments.


Editorial Staff

Beryl P. Wajsman

Redacteur en chef et Editeur

Alan Hustak

Senior Editor

Daniel Laprès

Redacteur-adjoint

Brigitte Garceau

Contributing Editor

Robert J. Galbraith

Photojournaliste

Roy Piberberg

Editorial Artwork

Mike Medeiros

Copy and Translation

Val Prudnikov

IT Director and Web Design

Editorial Contributors
La Patrie